Verdier, Pic épeiche, Grosbec
1 2 3

1) Le renversement accidentel d'un sac de tournesol à attiré un groupe de verdiers juvéniles en déplacement erratique
(2) (3) Un jeune pic épeiche et jeune grosbec ont aussi profité de l'aubaine.
(

  Les mésanges  
4 5 6

(4) Jeune mésange posée sur une boule de graisse, sans bien savoir à quoi cela sert.
(5) Par contre, ces 3 jeunes se restaurent au plateau d'arachides moulues
(6) Comparativement avec la photo suivante, il n'a guère de différence d'évolution à deux années de distance

7 8 9

(7) Jeune mésange probablement issue de la nichée suivie sur la page "nourrissage au nid est en plumage juvénile caractérisé par une texture
  lâche des plumes, une coloration sans contraste et les commissures du bec non encore cornées découvre le plateau de nourrissage.
(8) Le mâle adulte tend une becquée de pâtée à un jeune.
(9) Cette jeune mésange déjà très évoluée, a trouvé l'ouverture dans le treillis anti-pie et se restaure seul.

10 11 12

(10) Becquée de pâtée par adulte qui pourrait être le mâle "chauve" nicheur sur place car il semble avoir perdu des plumes au front.
(14) Un jeune suit le même mâle sur une boule de graisse et parvient à en détacher de petits morceaux.
(15) Cette jeune mésange qui est seule a emporté un trop gros morceau de pâtée, elle le coince entre ses pattes pour le fragmenter. Certes ce
       geste, elle le fera couramment plus tard avec une graine de tournesol, mais à après quelques jours d'autonomie, c'est un comportement inné
       insoupçonné.

.

  13  

(13) Aujourd'hui 07-06-2019 ce fut une journée venteuse, c'est en fin d'après-midi à 16h45.que cette famille s'est présentée au repas du soir. La présence des deux adultes laisse croire qu'il n'y a plus de raison de nourrir les plus faibles à couvert. Ils sont probablement tous à table; la nichée compte donc au  moins 8 jeunes autonomes en bonne santé, c'est un beau résultat pour les parents et un plaidoyer pour un nourrissage de printemps réfléchi.
Le mâle n'est pas "chauve", cette famille doit être différente de celle envolée le 13 mai du nichoir proche.
Le mâle "chauve" fait encore quelques apparitions seul, ses oisillons( photos 10-11) doivent déjà être beaucoup plus autonomes et peuvent voyager sans les parents ce qui laisse supposer qu'a proximité du nourrissage deux couvées qui ont réussi se croisent parfois.

 

14 15 16

(14) En 2002,une mésange bleue juvénile attend calmement le passage des parents nourriciers.
(15) 17 ans plus tard un jour avant la date, une femelle transporte une becquée de pâtée d'arachides moulues. Contrairement à la direction prise régulièrement pour rejoindre le nid, elle part vers les arbres voisins.
(16) Le 28 sa famille est  l'abri dans un chêne, il est étonnant d'avoir une telle concordance de date pour l'évolution d'une nichée.

17 18 19
20 21 22

(17) Pour la première fois , une mésange bleue juvénile est observée au nourrissage à 11h37
(18) Celle-ci n'est pas à proximité du plateau d'arachide à croire qu'il s'agit d'une autre.
(19) Un adulte tend une becquée à un jeune moins évolué.
(20) Dans la même journée, un oisillon autonome se nourrit seul, ce qui montre la différence d'évolution possible entre les membres d'une même
        famille.
(21-22) Entre le 9 et le 15 du mois, ces jeunes mésanges bleue n'ont plus été observées au nourrissage, ce qui ne veut pas dire qu'elles n'y sont pas revenue discrètement.
  . Le 15 au moins deux jeunes cherchent des insectes dans le feuillage, mais combien étaient-ils dans les arbres voisins?


Suspension du nourrissage

Entre le 23-05-2019 et le 15-06-2019 au moins 3 familles ont été observées, sauf météo particulièrement défavorable, ces oisillons n'ont plus besoin d'aide. Le nourrissage va donc encore être proposé une heure en fin de journée pendant une semaine avant d'être arrêté pour autant que la météo ne se dégrade pas trop.
Qu'en sera-t-il de deuxième nichée éventuelle, tout dépendra des proies potentielles disponibles.


Reprise d'un nourrissage limité surtout avec un abreuvoir

23 24

25

26 27 28

(23) Le mois de juin se termine avec des températures très élevées, en conséquence un apport d'arachides moulues très tôt le matin procure aux mésanges et aux moineaux l'occasion de se nourrir sans pas trop se dépenser d'énergie .
(24) En cours  de journée, cette mésange cherche à l'endroit du plateau une maigre pitance, il sera utile de remettre le plateau en fin de journée. .
(25-28) Par contre un point d'eau doit être disponible tout moment de la journée.
(27-28) Ce mâle adulte ne boit pas très proprement et il doit s'étendre pour avaler.  

   
                                                © G. Gast juin 2019